-A +A

Surveillance et développement professionnel

IMPORTANT

Nous accusons actuellement des retards dans l'envoi des résultats d'inspection professionnelle dû à un manque d'inspecteurs.  

Ceci n'est en aucun cas un problème lié à votre dossier. Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser. 

Dans les prochains mois, les membres dont la première lettre du nom de famille est L recevront un avis de vérification.

Le Comité d’inspection a le mandat de surveiller l’exercice de la pratique de nos deux professions. En 2013, l’Ordre a adopté un nouveau référentiel d'inspection en lien avec la pratique professionnelle des travailleurs sociaux, le cadre d’inspection pour les travailleurs sociaux (PDF, 1,79 Mo) et, en 2016, un nouveau référentiel d'inspection en lien avec la pratique professionnelle des thérapeutes conjugaux et familiaux, le cadre d’inspection pour les thérapeutes conjugaux et familiaux (PDF, 1,12 Mo).

Dans les deux cas, l’exercice repose sur l’auto-évaluation des compétences par le professionnel. Cette auto-évaluation est par la suite validée par un inspecteur.

Le processus d’inspection est entièrement informatisé depuis 2014. Il s’agit d’un changement de culture majeur chez les professionnels et pour notre programme de surveillance. En effet, l’implication du professionnel est dorénavant au centre de cette démarche d’évaluation de ses compétences.

Ainsi le programme d’inspection peut rejoindre de façon équitable tous les professionnels, peu importe leurs lieux d’exercice sur le territoire du Québec.

Notre vision de l'inspection

L’inspection permet au travailleur social et au thérapeute conjugal et familial d’évaluer sa pratique professionnelle et de recevoir un rapport d’inspection lui confirmant soit :

  • la qualité de sa pratique ou
  • des recommandations spécifiques pour améliorer ses compétences.

Cette approche permet à l’Ordre de remplir sa mission de protection du public de manière préventive.

Partager