-A +A

Historique

En adoptant la Loi concernant la Corporation des travailleurs sociaux professionnels de la province de Québec, le 4 février 1960, l’État a reconnu que l’exercice du travail social doit être encadré pour assurer la protection du public.

Pour la première fois en Amérique du Nord, le titre de travailleur social devient protégé par une loi.

En 1974, à la suite des travaux de la Commission Castonguay-Nepveu sur la santé et le bien-être social, l’État donne naissance au système professionnel québécois, tel que nous le connaissons aujourd’hui. Le Code des professions confie aux ordres professionnels le mandat formel de protéger le public en contrôlant les activités de leurs membres. La Corporation devient alors l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux du Québec.

Les travailleurs sociaux au cœur de l’évolution de la société Québécoise

En tant qu’agents de changements, les travailleurs sociaux ont accompagné la société québécoise dans son évolution en développant sans cesse de nouvelles compétences, en fonction des enjeux et des défis que posait l’évolution des problématiques sociales.

Ils ont participé à l’identification des problématiques sociales émergentes, à l’analyse de leurs impacts et à la recherche de solutions pour accompagner les individus, les familles, les groupes et les collectivités dans leur quête de ce précieux équilibre entre eux et leur environnement.

Tout au long de ce parcours d’un demi-siècle, la foi des travailleurs sociaux en la capacité humaine d’évoluer et de se développer ne s’est jamais démentie.

Cette flamme, allumée dans les années cinquante, brûle toujours.

Accueillir les thérapeutes conjugaux et familiaux

En accueillant les thérapeutes conjugaux et familiaux dans ses rangs, en 2001, l’Ordre a réalisé une première à l’échelle canadienne, réunissant au sein d’une même organisation des professionnels spécialistes de l’individu, du couple et de la famille.

Fort de l’expertise de ces deux professions, l’Ordre possède tous les atouts nécessaires pour défendre et promouvoir les intérêts du public et pour porter bien haut la flamme de la solidarité sociale, de la justice et de l’équité.

Plus tard, en 2009, afin de refléter la présence des deux professions, la dénomination devient l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.

Partager